Les femmes dans le secteur de la construction

Femmes sur le chantier
Le combat des femmes pour leurs droits et l’égalité a continué de progresser, tout comme leur intégration dans le secteur de la construction. Cette industrie est dominée par les hommes et le nombre de femmes travaillant dans ce secteur, notamment sur le terrain, est faible. Pourtant, l'industrie évolue et offre plus d'espace aux femmes. Voyons de plus près et explorons ensemble les chiffres et la bonne approche à suivre afin que les femmes soient plus nombreuses dans le secteur de la construction.

Partager ce post

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Les femmes dans le secteur de la construction en chiffres

Lorsque vous pensez à l’industrie de la construction, vous vous imaginez une industrie dominée par les hommes, n’est-ce-pas ? Il est temps de changer de mentalité et de penser plus ouvertement. Bien que les chiffres soient faibles, l’évolution de l’inclusion des femmes dans le secteur doit être remarquée.

 

Depuis deux décennies, le recrutement des femmes dans le secteur de la construction a fluctué entre 5 % et 15 % de la main-d’œuvre totale au niveau mondial. La répartition des femmes dans cette industrie est très inégale, et la plupart d’entre elles sont plutôt embauchées dans l’administration et non dans des postes relatifs aux travaux de construction.

 

En Australie, les femmes sont très peu représentées dans le secteur de la construction. En 2006, les femmes occupaient 17% de la totalité de la main-d’œuvre du secteur et ce pourcentage a chuté à 12% en 2016.

 

Le pourcentage d’emplois occupés par des femmes dans le domaine de la construction est extrêmement faible, entre 9 et 13 %, et est plus ou moins resté au même niveau au fil des années, même si certains pays constatent une légère augmentation.

 

D’après la National Association of Women in Construction, aux États-Unis, le pourcentage de femmes travaillant dans dans le secteur était de 8,9 % en 2014 contre 9, 9 % en 2018. Une progression certes moins importante mais néanmoins très significative. Pour le Royaume-Uni et l’Australie, en 2018, ce taux était respectivement de 12,5 % et 12 %.

 

En 2020 et selon le BLS, les femmes dans l’industrie de la construction constituaient 10,9 % de la totalité de la main-d’œuvre.

 

Le nombre de femmes dans la construction augmente au fur et à mesure des années, entre 2017 et 2018, il a atteint une croissance de 17,6%. Un problème persiste : les femmes sont insuffisamment présentes sur les chantiers. Alors comment y remédier ? C’est là que les organisations, associations et programmes entrent en jeu. Même si les chiffres sont encore faibles, nous sommes convaincus que les choses vont changer car la perception des femmes travaillant dans des travaux manuels évolue et la lutte pour l’égalité des genrespersiste.

Comment inclure davantage les femmes dans le secteur ?

Au fil des décennies, de nombreuses initiatives et organisations gouvernementales ont contribué à augmenter le nombre des femmes dans l’industrie. Ces organisations se battent pour inclure les femmes dans l’industrie de la construction. En 2022, il n’y a plus d’excuse valable pour ne pas embaucher de femmes dans le secteur.

Voici un résumé des organisations et des programmes existants :

Women Into Construction était un projet avant de devenir une organisation indépendante à but non lucratif en janvier 2015. Le projet a commencé à combattre le problème de l’inégalité entre les sexes dans la construction et l’organisation se mobilise tous les jours afin de rétablir l’égalité entre les genres dans le secteur de la construction.

Women in BIM a été fondé en 2012 par Rebecca De Cicco, dans le but de créer un network dédié aux femmes travaillant dans le BIM et la construction numérique.

C’est un réseau diversifié de femmes professionnelles au sein de l’industrie de l’AEC qui se consacre au soutien, à l’autonomisation et à la promotion des femmes dans les professions et les rôles liés au BIM et à la construction digitale.

Le développement de Bâtir l’égalité des genres : La stratégie 2019-2022 de Victoria’s Women in Construction. Le focus de cette stratégie est axé sur les femmes exerçant des métiers et des rôles semi-qualifiés qui ne représentent actuellement que 1% des postes de métiers et de techniciens dans l’industrie de la construction. Le gouvernement a investi 500 000 $ pour créer une stratégie visant à diversifier l’industrie de la construction dominée par les hommes avec 3 thèmes clés :

  • Attirer
  • Recruter
  • Retenir

L’association a été fondée en 1989 par quatre femmes de métier en partant du principe que les femmes peuvent atteindre l’autosuffisance économique en faisant carrière dans les métiers de la construction, de la fabrication, de la mécanique et des services publics, tout en aidant l’industrie de la construction à se doter d’une main-d’œuvre diversifiée.

Les 4 valeurs de l’Oregon Tradeswomen sont la justice, l’autonomisation, l’équité et l’intégrité.

La NAWIC a été fondée en 1953 par seize femmes travaillant dans le secteur de la construction. L’association a été créée en tant que réseau de soutien pour les femmes travaillant dans la construction, et pour mettre en avant leur réussite dans l’industrie. Pour y parvenir, la NAWIC propose une éducation, une communauté et une défense des droits et intérêts des femmes.

Tout ceci n’est qu’un résumé du nombre d’organisations qui existent dans le monde. À GAMMA AR, dont la technologie accompagne constamment les entreprises de construction, nous nous sentons concernés par l’inclusion des femmes au sein de l’industrie.

Nous espérons que vous avez apprécié notre article sur l’évolution des femmes dans le secteur de la construction. Bien que le secteur de la construction soit généralement un domaine dominé par les hommes, il existe de nombreuses femmes qui réussissent à s’intégrer dans la sphère professionnelle. Si vous êtes une femme travaillant dans le secteur de la construction et que vous souhaitez partager votre témoignage, nous serions ravis de l’entendre et de le partager. Envoyez un e-mail à notre chargée de marketing à l’adresse suivante : laura.bocchibianchi@gamma-ar.com.

A propos de GAMMA AR

GAMMA AR est une application de construction qui apporte des maquettes BIM sur le chantier de construction en utilisant la réalité augmentée. Découvrez les fonctionnalités du logiciel et commencez dès maintenant votre essai gratuit de 30 jours.

Si vous avez des questions ou besoin d’assistance, envoyez-nous un e-mail à l’adresse info@gamma-ar.com.

Commencez votre période d'essai de 30 jours dès maintenant !